Alimentation durable

Bars à salade: 9 écoles reconnues «Aliments du Québec au menu»

Le 28 août 2019

Télécharger le PDF

Un pas de plus vient d’être franchi en matière d’approvisionnement local dans les établissements scolaires au Québec ! Neuf écoles qui ont implanté des bars à salade dans leurs milieux au cours de la dernière année, grâce à l’initiative De la ferme à l’école, le Canada une terre fertile, coordonnée au Québec par Équiterre, sont maintenant reconnues Aliments du Québec au menu.

Cette reconnaissance permet de garantir que des produits d’ici sont offerts aux élèves dans ces établissements. Cette dernière représente aussi un levier important et unique au Canada pour les écoles qui intègrent les aliments locaux à leur menu. Cette reconnaissance officielle envoie également un message fort : faire le choix d’aliments sains, locaux et durables est l’affaire de tous, et c’est possible, même à l’école !

bars à salade

Crédit photo: Équiterre

Petit retour en arrière

Ces 9 écoles ont eu la chance de pouvoir implanter un service de bar à salade grâce à une bourse de 10 000 $ offerte par l’organisation De la ferme à la cafétéria Canada en 2018. Ce financement est le fruit d’une association entre l’organisation De la ferme à la cafétéria Canada, la Fondation Whole Kids et Québec en forme :

  • le Collège Servite, à Ayer’s Cliff
  • l’ÉcolAction, à Chicoutimi
  • l’École Saint-Denis, à Saint-Denis-sur-Richelieu
  • l’École Sainte-Flore, à Shawinigan
  • l’École Louis-de-France, à Trois-Rivières
  • l’École Chavigny, à Trois-Rivières
  • l’École de l’Escale, à Asbestos
  • l’École Jean-Gauthier, à Alma
  • Waterloo Elementary School, à Waterloo

Dans son rôle de coordonnateur régional pour le mouvement De la ferme à la cafétéria Canada, Équiterre a guidé et accompagné les cinq écoles primaires et quatre écoles secondaires bénéficiaires québécoises dans la mise en œuvre de leurs projets.

Depuis 2018, ce programme a permis à ces écoles de faire participer leurs élèves à diverses activités reliées aux bars à salade, que ce soit la culture, la récolte, la préparation, la transformation, l’approvisionnement ou le service. En moyenne, pour ces 9 écoles, les aliments locaux représentent 59 % de l’approvisionnement des bars à salade. Certaines écoles vont même jusqu’à offrir 87 % d’aliments locaux ! Beaucoup de légumes frais d’ici, de fromages ainsi que de nombreuses préparations maison telles que des salade mélangées et du végépâté ! Une collaboration est également établie avec Aliments du Québec afin d’apporter certaines recommandations pour augmenter la part d’aliments locaux qu’ils servent à leurs élèves.

École Waterloo

Une reconnaissance officielle

Une institution ou un service alimentaire peut recevoir sa reconnaissance officielle du programme Aliments du Québec au menu en faisant la démonstration de la part de son approvisionnement en aliments locaux au cours d’une année. Cela permet d’obtenir une quantification en pourcentage et ainsi pouvoir l’augmenter et s’améliorer au fil du temps. Pour toute quantification de 51 % et plus, on reconnaît un « approvisionnement majoritairement québécois. »

Ces 9 écoles s’ajoutent aux 107 autres établissements reconnus Aliments du Québec au menu pour leur offre de produits locaux au sein de leur service alimentaire. Cette reconnaissance s’inscrit dans un mouvement plus large qui vise à faire plus de place aux aliments de chez nous dans nos assiettes, non seulement dans les services alimentaires institutionnels, mais aussi dans l’ensemble des foyers québécois.

Pour en savoir plus sur les initiatives des 9 écoles québécoises récipiendaires des bourses en 2018 : voyez leurs portraits sur la page d’Équiterre !



Télécharger le PDF