Sécurité alimentaire

La Grande croquée 2018 invite les écoles à célébrer l’alimentation saine!

Le 8 février 2018

Organisée par FoodShare, en partenariat avec le Réseau pour une alimentation durable et la Coalition pour une saine alimentation scolaire, la Grande croquée invite grands et petits à croquer une pomme le 1er mars à 14 h 30.

 

Cette journée spéciale, qui se tient dans le cadre du mois de la nutrition, sera l’occasion de sensibiliser les élèves, les enseignants, le personnel de l’école ainsi que toute personne ou groupe qui gravite autour du milieu scolaire à l’importance de l’alimentation locale et saine. Les participants sont donc invités, le 1er mars, à prendre simultanément une croquée à 14 h 30, heure de l’Est, et à immortaliser l’événement à l’aide de photos ou de vidéos pour ensuite les partager sur les réseaux sociaux (#lagrandecroquée)

Les écoles qui souhaitent participer à l’événement peuvent télécharger la trousse pour organiser leur Grande croquée et s’inscrire grâce au formulaire en ligne. Les participants peuvent s’inscrire individuellement, par classe, par école et/ou par conseil d’établissement. En faisant partie du mouvement de la Grande croquée vous :

  • célébrez et faites la promotion des collations saines ;
  • démontrez que les pommes locales peuvent être dégustées à l’année ;
  • choisissez la pomme locale, comme moyen d’apprentissage pour sensibiliser les participants à la nutrition, au développement des compétences culinaire, à la dégustation, à l’entrepreneuriat au compostage, au développement communautaire durable et plus encore.
repas a l'ecole

Un enjeu national

La grande croquée c’est aussi l’occasion de rappeler à tous que le Canada est l’un des rares pays industrialisés à n’avoir pas mis en place de programme national pour l’alimentation scolaire. À l’heure actuelle, seulement un infime pourcentage des 5 millions d’élèves canadiens profitent d’un tel programme. Citons toutefois l’exemple notable de la Nouvelle-Écosse qui, tout récemment, a plus que doublé le financement de son programme scolaire de saine alimentation dans le but de le déployer dans toutes les écoles publiques de la province.

Cela dit, un rapport de l’UNICEF a récemment établi que le Canada occupe le 37e rang parmi 41 pays riches en ce qui a trait à l’accès des enfants aux aliments nutritifs. C’est pourquoi, la Coalition, le RAD et les écoles d’Ottawa prendront une croquée avec les membres de l’assemblée, sur la Colline du Parlement, afin de réclamer un programme universel de saine alimentation scolaire à l’échelle du pays.

Source : Food Secure Canada