Financement

Appel de projets: soutien aux plans de développement de communautés nourricières

Le 5 janvier 2021

Les municipalités, regroupements de municipalités et arrondissements, ainsi que les communautés autochtones, sont invitées à soumettre leurs projets de plans de développement de communautés nourricières (PDCN) dans le cadre d’un appel de projets lancé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

L’enveloppe réservée PDCN pour les années 2020-2021 et 2021-2022 se chiffre à 500 000 $. Et l’aide financière, accordée dans le cadre du Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région, pourra couvrir jusqu’à 50 % des dépenses admissibles pour la réalisation des mandats, jusqu’à concurrence de 40 000 $ par projet. La date limite pour soumettre les projets est le 29 janvier 2021, à minuit.

Autonomie et résilience

Reconnaissant l’importance de l’agriculture urbaine et de proximité ainsi que ses nombreuses retombées bénéfiques pour l’économie locale et l’autonomie alimentaire, le MAPAQ encourage donc les organisations du milieu municipal et les communautés autochtones à se doter d’un PDCN. Car, en dressant un portrait des acteurs, des infrastructures, des activités et des initiatives se rattachant au système alimentaire local, en plus d’établir un diagnostic en concertation avec les acteurs du milieu, ces PDCN permettent aux administrations locales de définir une vision commune, des objectifs et des pistes d’intervention, notamment pour le démarrage de nouvelles entreprises agricoles urbaines et de proximité.

À terme, le MAPAQ souhaite favoriser une meilleure coordination entre les acteurs du monde bioalimentaire, solidifier l’ancrage au territoire et accroître l’accès à des aliments frais et locaux. Donc, contribuer à l’implantation de communautés nourricières capables d’une plus grande autonomie alimentaire afin de renforcer notre résilience collective face à de nombreux enjeux, notamment ceux attribuables aux changements climatiques.

Source : Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation