Portraits d'ambassadeurs

Jean-Sébastien Reid: accompagner les jeunes en misant sur l’éducation entrepreneuriale consciente

Le 25 juin 2019

Les ambassadeurs 100° forment une communauté d’experts, créateurs d’impacts et vecteurs de changements dans leur région et leur milieu. Faites connaissance avec Jean-Sébastien Reid, pédagogue dans l’âme et directeur général adjoint de l’organisme Idée éducation entrepreneuriale.

« On dit souvent qu’on veut préparer les jeunes à leur vie adulte, mais je pense qu’on devrait plutôt leur permettre de vivre leur vie maintenant. Ils peuvent être des acteurs de changement à 8, 9 ou 10 ans. Quand les jeunes sont actifs dans leur communauté, ils font des choses extraordinaires, en autant qu’on leur fasse confiance. Nous voulons donner aux jeunes le pouvoir d’agir. »

Accompagner les enfants afin qu’ils développent leur plein potentiel, Jean-Sébastien Reid y croit profondément. Tellement qu’il a décidé de consacrer sa carrière à faire connaître un nouveau modèle pédagogique : celui de l’école communautaire entrepreneuriale, qui fait la promotion de l’éducation entrepreneuriale consciente par le biais de l’organisme Idée éducation entrepreneuriale.

Jean-Sébastien Reid

L’école communautaire entrepreneuriale, c’est un écosystème qui peut se déployer dans n’importe quelle école, qu’elle soit privée ou publique, de niveau primaire, secondaire ou même universitaire. Sous la gouverne de l’organisme Idée éducation entrepreneuriale, ces écoles peuvent rejoindre le réseau de l’Organisation internationale des écoles communautaires entrepreneuriales conscientes (OIECEC), où elles sont en contact avec d’autres écoles, un peu partout dans le monde, qui partagent la même philosophie.

L’éducation entrepreneuriale consciente, c’est quoi ?

Il s’agit d’une pédagogie axée sur le développement personnel des jeunes à travers des cibles éducatives, qu’on appelle le profil de sortie, notamment grâce aux qualités entrepreneuriales :

« On amène les jeunes à être capables de s’entreprendre et d’entreprendre. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas de création d’entreprises ; le modèle pédagogique les aide à développer leur identité et leur désir de prendre des initiatives, afin de devenir plus innovants, créatifs, autonomes et responsables, et qu’ils soient de meilleurs leaders », explique Jean-Sébastien Reid.

éducation entrepreneuriale

Le modèle de l’école communautaire entrepreneuriale met la communauté au cœur de sa pédagogie. L’autre mot sur lequel insiste Jean-Sébastien Reid lors de ses explications, c’est « consciente » :

« On a la responsabilité de faire en sorte que les jeunes qui arrivent sur le marché du travail aient les habiletés à utiliser leur jugement critique et leur sens civique. »

Et Jean-Sébastien Reid est bien placé pour constater que le modèle porte fruit.

« Ce sont de petits miracles que nous voyons dans les écoles, raconte-t-il. Ce qui me touche le plus comme éducateur, c’est quand un parent ou un élève vient me dire que cette initiative-là a permis au jeune de devenir une meilleure personne, ou que ça lui a permis de réussir son année scolaire. Quand, par exemple, je vais aux portes ouvertes d’une école secondaire et que c’est un élève qui a terminé sa 6e année dans une école que nous avons accompagnée qui m’accueille, parce qu’il avait envie de s’impliquer dans sa nouvelle école. Encore aujourd’hui, la responsable des communications chez idée | éducation entrepreneuriale est une ancienne élève qui a voulu travailler avec nous ; c’était sa façon de redonner au suivant. »

Au Québec, le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a donné à Idée éducation entrepreneuriale le mandat d’accompagner les écoles qui désirent intégrer l’éducation entrepreneuriale consciente à son modèle pédagogique. Plus de 150 écoles dans le monde ont déjà bénéficié de cet accompagnement, dans le secteur francophone du Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Maroc, au Bénin, en Côte-d’Ivoire et en Belgique.

éducation entrepreneuriale

Accompagner les écoles

Lorsque l’équipe d’Idée éducation entrepreneuriale, composée d’éducateurs de formation, débute un nouvel accompagnement, elle s’assure que la direction de l’école et les enseignants comprennent et adhèrent à la philosophie à mettre en place. Par la suite, l’équipe accompagne les écoles dans le déploiement de stratégies qui consistent, le plus souvent, en de petits changements de pratiques. L’objectif n’est pas d’ajouter une charge de travail aux enseignants, mais plutôt d’arrimer cette approche pédagogique au programme d’étude. L’enseignant est alors invité à modifier graduellement ses méthodes de travail, de façon à rendre ses élèves plus actifs, présents et engagés : ils doivent devenir les initiateurs, les réalisateurs et les gestionnaires des projets dans lesquels ils sont impliqués.

Avec cette approche, les élèves doivent répondre à des problématiques ou à des besoins de leur communauté. La notion de communauté diffère d’une école à une autre : ce peut être très local, comme la classe ou la famille, ou englober la planète !

« À partir du moment où les jeunes lancent des initiatives afin de susciter un changement positif, tout en favorisant un développement viable et durable, la justice sociale et l’équité, et en étant conscients de l’impact de leurs choix et de leurs gestes sur eux-mêmes, sur les autres et sur leur communauté, et ce, tout au long de leur parcours scolaire, on peut dire que c’est ça, l’entrepreneuriat conscient ! », conclut Jean-Sébastien Reid.

D’entrepreneur à ambassadeur

Et pourquoi avoir décidé de devenir ambassadeur 100° ? Jean-Sébastien Reid a choisi de s’investir dans la communauté 100°, car le rôle d’ambassadeur lui permet de mieux accompagner les écoles : « Quand les écoles nous demandent de les aider à développer de nouveaux projets, je suis davantage en mesure de les guider vers les bonnes ressources ; je connais les différentes possibilités de financement, je sais où aller chercher l’information grâce au réseau d’ambassadeurs 100°. »

Vous aimerez faire comme Jean-Sébastien et vous joindre à la communauté d’ambassadeurs 100° ? Inscrivez-vous !