Saines habitudes de vie

Le Mois Défi Santé en avril: prendre soin de soi malgré tout

Le 24 mars 2020

Télécharger le PDF

En ces temps d’urgence sanitaire qui nous imposent la distanciation sociale, l’organisme Capsana annonce à la population que le Mois Défi Santé sera tout de même maintenu. Il se tiendra donc du 1er au 30 avril, mais sans les habituelles activités organisées par les municipalités participantes.

Les Québécois sont donc invités à manger mieux, en consommant plus de fruits et de légumes, à bouger plus, au moins 30 minutes par jour, et à garder l’équilibre, en demeurant zen, durant les quatre semaines du Défi. Ceux qui s’inscrivent seront automatiquement abonnés à l’infolettre hebdomadaire, qui leur offrira des outils, des conseils et des recettes pour devenir les acteurs de leur propre santé, en plus de courir la chance de gagner des prix.

Et pour mieux relever le défi, les participants peuvent tous déjà s’y préparer en consultant les différents dossiers thématiques mis à leur disposition sur le site de Capsana. Tous les outils sont gratuitement offerts en ligne et accessibles via différentes plateformes comme InstagramTwitter ou Facebook.

Le Mois Défi Santé à l’heure de la pandémie

L’année dernière, le Mois Défi Santé avait mobilisé 630 municipalités. De plus, les services de garde de 331 écoles l’avaient relevé pour ainsi rejoindre près de 45 000 jeunes. Maintenant que les rassemblements sont interdits et que les écoles sont fermées jusqu’en mai, le Mois Défi Santé prend une toute autre tournure, nous explique Sophie Maisonneuve, chargée de projets chez Capsana.

Or, malgré ces temps difficiles, l’heure n’est absolument pas au découragement. Bien au contraire ! « Depuis l’envoi de notre infolettre, se réjouit Sophie Maisonneuve, on ne cesse de recevoir des appels de municipalités qui demandent comment elles peuvent nous aider à continuer à encourager leurs citoyens pour qu’ils relèvent le Défi Santé. Et ce, même si c’est en l’absence d’activités programmées, comme c’était le cas par le passé. C’est la preuve que la qualité de vie des gens leur tient vraiment à cœur. Bref, nous leur demandons tout simplement de diffuser nos informations via leurs propres canaux de communication. »

Et d’ajouter : « Car, malgré la COVID-19, nous continuons notre travail afin d’alimenter notre plateforme avec des articles pertinents, des vidéos d’exercices, des trucs pratiques, des recettes appétissantes et même des questionnaires pour s’autoévaluer. D’ailleurs, en ce moment de pause forcée, pourquoi ne pas en profiter pour justement prendre un peu de recul et méditer sur nos habitudes de vie ? C’est le moment ou jamais de prendre du temps pour soi. »

En temps normal, le Mois Défi Santé interpelle les citoyens afin qu’ils deviennent les acteurs de leur propre santé. Mais en ces temps de confinement, chaque membre de la famille peut aussi jouer le rôle de déclencheur auprès des autres pour qu’ils améliorent leurs habitudes de vie. Et surtout, pour qu’ils les conservent. Car le Défi Santé, c’est aussi pour toute l’année.

« Durant le Mois Défi Santé, on fait un blitz de contenus, on offre plus d’accompagnement et aussi des prix plus intéressants, précise Sophie Maisonneuve. On s’en sert comme déclencheur, pour redonner un élan à nos abonnés et bien sûr pour en recruter de nouveaux. Mais nous demeurons actifs durant les autres mois. Car il ne faut pas oublier que le Défi Santé, c’est à longueur d’année. Et aussi pour celles à venir ! »

Plus que jamais, prenez soin de vous et des vôtres !



Télécharger le PDF