Transport actif

Mobilité durable: des citoyens et des organisations primés pour leur engagement

Le 18 novembre 2019

Télécharger le PDF

Le 14 novembre dernier, à Québec, l’association Trajectoire Québec, dans le cadre de son Gala annuel des Prix Guy-Chartrand qui récompense les initiatives en mobilité durable, a décerné 2 coups de cœur et 3 prix mérite, dont celui de Citoyen mobile de l’année.

Cet honneur échoit, cette année, à Jean-Philippe Proslier. Ce résidant du quartier Rosemont travaille à Laval. Et bien que le transport collectif lui permet de faire la navette de sa résidence jusqu’à son lieu de travail, l’horaire de l’autobus lui servant à couvrir les deux derniers kilomètres ne correspondait pas toujours à ses besoins. Ce qui lui a donné l’idée de laisser un vélo à la station de métro Montmorency.

Crédit photo : Muriel Leclerc

Jean-Philippe Proslier ne s’est toutefois pas arrêté en si bon chemin. Il a proposé à ses collègues, dont les trajets étaient similaires au sien, de créer un système de vélopartage. Une initiative qui a motivé d’autres personnes à délaisser leur voiture et profiter de ce nouveau cocktail de transport. Six mois plus tard, ils sont maintenant 11 employés, sur 200, à se partager 5 vélos pour faire le trajet métro-boulot !

Catégorie Action et mobilisation des usagers

Crédit photo : Muriel Leclerc

Ce prix a été décerné à la campagne de soutien au Réseau structurant de transport en commun de la Capitale-Nationale, J’ai ma passe. Elle permet aux citoyens et citoyennes, aux organisations, aux institutions et aux entreprises d’afficher leur désir et leur hâte de voir se réaliser le Réseau afin d’améliorer leur ville.

Crédit photo : Muriel Leclerc

Dans cette même catégorie, les Corporations de développement communautaire de Rivière-des-Prairies et de la Pointe, en compagnie de Stéphanie Gauthier, méritent un coup de cœur pour leur implication, leur dévouement et leur mobilisation en faveur de meilleurs services de transport dans l’est de Montréal.

Catégorie Développement et amélioration des services de transport collectif

Crédit photo : Muriel Leclerc

C’est la Société de transport de l’Outaouais qui remporte ce prix grâce à la mise en place de son initiative ÉCHO, le premier programme de tarification sociale basée sur le revenu du Québec. Il permet d’offrir aux personnes moins bien nanties un laissez-passer mensuel au même tarif que celui des étudiants.

Crédit photo : Muriel Leclerc

Un coup de cœur, pour cette catégorie, a été attribué à la Corporation de Transports collectifs de la MRC de Maskinongé pour le projet navette EXPRESS. Répondant aux souhaits de la population, deux lignes de navettes offrent, depuis 2018, un service de transport régulier vers le cégep de Trois-Rivières.

Les finalistes du prix Citoyen mobile de l’année

C’est le destin qui a donné le petit coup de pouce nécessaire à Julie Aubin pour qu’elle figure dans la courte liste des finalistes du prix « Citoyen mobile de l’année ». Elle et son conjoint se sont fait voler leur voiture. Mais, après réflexion, le couple et leurs trois enfants ont décidé de ne pas racheter de voiture. Ils utilisent désormais les transports en commun, leurs jambes et, en cas de besoin, ils misent sur leur abonnement Communauto.

Citoyen du Saguenay Lac-Saint-Jean, Marc Bouchard se définit quant à lui comme un spécialiste des cocktails… de transport. Pour le travail, c’est le vélo, tant que le permet la température, ou le transport collectif. Et lorsqu’il doit quitter la ville pour le travail et ses activités, il utilise les services d’autobus régional, le train ou fait du covoiturage.

Stéphanie Gauthier milite depuis des années pour l’amélioration du transport collectif dans l’est de Montréal, particulièrement à Rivière-des-Prairies. La Société des transports de Montréal étant demeurée sourde à ses demandes, elle a déposé une pétition qui a été lue à l’Assemblée nationale le 14 février 2019. À la suite de quoi elle a pu rencontrer la mairesse de l’arrondissement et des conseillers municipaux qui lui ont tous et toutes confirmé leur appui.

Crédit photo : Muriel Leclerc

Du haut de ses 10 ans, il revenait à Juliette Ellyson de prononcer le mot d’ouverture de ce gala. Juliette a raconté que, en 2018, ses parents ont choisi de vendre leur voiture, malgré le fait qu’elle n’était pas d’accord. Mais la jeune résidente de Lévis s’est vite habituée à sa nouvelle vie plus écologique. Elle est désormais très heureuse de la décision prise par ses parents, ce qui leur permet d’économiser beaucoup d’argent pour se payer… des voyages !



Télécharger le PDF

À propos de…

Trajectoire Québec est une association qui intervient dans la représentation des citoyens et la promotion de leurs intérêts en matière de transport collectif, partout au Québec. Fondée en 1977 sous le nom de Transport 2000, l’association soutient l’accès à des services de mobilité abordables, sécuritaires et de qualité, en plus de rassembler et de mobiliser citoyens, associations et corporations grâce à son expertise en mobilité citoyenne. L’association agit par des représentations, des mobilisations, des interventions médiatiques et par la remise annuelle des Prix Guy-Chartrand.

Guy Chartrand a rejoint, en 1978, l’association Transport 2000 Québec pour en devenir tour à tour secrétaire puis président, poste qu’il a occupé de 1979 à 1985 et de 1986 à 1993. Durant toutes ces années, il va mener de nombreuses batailles qui, le plus souvent, se soldent par des victoires retentissantes. Il fait ensuite le saut en politique et entre au cabinet du ministre fédéral des Transports comme conseiller. Par la suite, il devient le conseiller spécial de M. Claude Dauphin, responsable des transports à la nouvelle Ville de Montréal et président de la STM. Malheureusement, en 2002, la maladie va emporter ce pionnier de la défense des droits des usagers du transport en commun, alors âgé de seulement 56 ans. Pour en savoir plus, on peut lire l’hommage que lui ont rendu, à l’époque, messieurs Claude Dauphin et Jacques Fortin dans les pages du Devoir.