En rafale

Survol de l’actualité : 17 mars 2020

Le 17 mars 2020

Télécharger le PDF

Au menu cette semaine, promotion contagieuse du tabac sur YouTube, ses arbres rapportent des milliards à la ville de Londres, et la plus longue passerelle cyclable d’Europe

Santé et société

Vapotage chez les jeunes : Cœur + AVC presse le gouvernement d’intervenir

Citant une récente étude canadienne selon laquelle le taux de vapotage chez les jeunes s’est accru de 74 % en une seule année, l’organisme Cœur + AVC considère que nous sommes placés devant une crise. Et c’est d’ailleurs la perception des Canadiens qui, selon un sondage commandé par l’organisme, se disent, à 80 %, préoccupés par le vapotage chez les jeunes. Et 9 sur 10 d’entre eux souhaitent que le gouvernement fédéral agisse rapidement. Fort de cette volonté exprimée par une très forte majorité, Cœur + AVC a donc lancé une nouvelle campagne #arrêtonslevapotagechezlesjeunes pour inviter la population à envoyer une lettre au gouvernement fédéral lui demandant d’imposer une restriction sévère des arômes et une limitation de la teneur en nicotine des cigarettes électroniques. Rappelons que, selon Santé Canada, 1 élève sur 5 de la 7e à la 12e année (de la 1re secondaire à la 1re année du cégep au Québec) vapote. Il est donc urgent d’agir.
Source : Cœur + AVC

YouTube : Prolifération des vidéos faisant la promotion du tabac

Des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie ont pu constater que, de 2013 à 2019, les vidéos qui font la promotion du tabagisme sur la plateforme YouTube et qui, de manière erronée, en minimisent le risque, ont littéralement explosé. Une plateforme d’ailleurs largement consultée par les adolescents à qui s’adressent ces messages. Souvent, il s’agit de tutoriels sur les manières de s’amuser en fumant ou qui expliquent, sans aucun fondement, comment en minimiser les risques. On trouve même des productions qui affirment sans vergogne que l’usage du tabac est bon pour la santé. Le paradoxe, font remarquer les chercheurs, c’est que YouTube a renoncé aux publicités des compagnies de tabac. Toutefois, ses utilisateurs qui produisent ces vidéos mensongères vantant l’usage du tabac en tirent des profits sans que leurs allégations trompeuses soient remises en question. Une situation attribuable au modèle d’affaires de la plateforme qui ne peut être tenue responsable des contenus produits par ses utilisateurs. En conséquence, les chercheurs pressent les autorités de combler cette lacune en obligeant les YouTube et consorts à afficher un avertissement de contenu mensonger chaque fois que c’est le cas.
Source : EurekAlert

Aménagement

Des ruelles vertes vont bientôt fleurir à Rouyn-Noranda

Les Rouynorandiens sont invités à créer des comités de voisins pour soumettre à la Ville leurs idées d’aménagement en vue de se réapproprier les espaces derrière leur maison. Car, en plus d’améliorer la qualité de vie, de lutter contre les îlots de chaleur et de purifier l’air, les projets de ruelles vertes ont aussi la vertu de susciter la collaboration citoyenne, de contribuer à resserrer le tissu social et de renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté. C’est pourquoi la municipalité vient de lancer un appel de projets et annonce la tenue d’une séance d’information le 24 mars de 18 h 30 à 19 h 30 à la salle du conseil municipal. Ceux et celles qui souhaitent présenter leur projet ont jusqu’au 20 avril pour le faire. Ils peuvent trouver, sur le site de la Ville, la carte des ruelles admissibles, le guide d’implantation d’une ruelle verte ainsi que les différents formulaires requis pour le dépôt d’une demande.
Source : ICI Radio-Canada

potager urbain

La Ville de Québec dévoile son Plan d’action en agriculture urbaine 2020-2025

Intitulé Enrichir le champ des possibilités, ce plan est présenté comme une réponse à de nombreux enjeux du 21e siècle comme l’insécurité alimentaire, la réappropriation de l’espace urbain par les citoyens, la protection de la biodiversité et la résilience aux changements climatiques. Il prévoit différentes mesures dans le but : d’encourager la multiplication des potagers privés, communautaires ou collectifs, tant au sol, sur les toits que sur les murs ; d’encadrer les petits élevages (abeilles et poules) ; d’augmenter le nombre d’aménagements composés de plantes comestibles ou de plantes favorables aux insectes pollinisateurs ; de donner un coup de pouce aux entreprises qui œuvrent dans le domaine de l’agriculture urbaine et de favoriser la mise en marché de proximité. Pour le moment, il s’agit de la version préliminaire du plan en préparation d’une consultation publique qui, COVID-19 oblige, ne risque pas d’avoir lieu de sitôt.
Source : Ville de Québec

Les arbres londoniens font réaliser à la ville des économies qui se chiffrent en milliards de livres

Selon un rapport de l’Office of National Statistics britannique, la canopée londonienne aurait permis d’économiser, de 2014 à 2018, quelque 11 milliards de dollars en climatisation. De plus, en maintenant les températures supportables durant l’été, la voûte des arbres aurait aussi prévenu des pertes de productivité de presque 19 milliards de dollars. À cela, on doit ajouter que les 8,4 millions d’arbres de la ville absorbent chaque année près de 2 240 tonnes de polluants atmosphériques, principalement de l’ozone, en plus de séquestrer 2 000 tonnes de CO2. Pour paraphraser l’une des auteures du rapport, la valeur de ces arbres dépasse largement le prix qu’ils rapportent une fois abattus. Toutefois, parmi tous les rôles que les arbres peuvent jouer, il en est un qui demeure impossible à chiffrer : la beauté qu’ils confèrent à cette ville magnifique.
Source : CityLab

Activité physique

jeunes joueurs de soccer

Soccer : nouvelles règles pour limiter les coups à la tête chez les jeunes

Normalement, pour remettre le ballon en jeu à partir des lignes de touche, on doit le lancer à deux mains. Mais, dans le cadre d’un projet pilote, les joueurs de 10 ans et moins des ligues récréatives de Laval vont désormais le frapper avec le pied. Règle que les régions de Saguenay, Lanaudière et Québec ont décidé d’adopter sur une base volontaire. Voilà l’une des mesures que Soccer Québec envisage de rendre obligatoires à compter de 2021 dans le but de restreindre au maximum le jeu aérien et donc de limiter les risques de coups à la tête et de commotions cérébrales. Une mesure généralement bien accueillie, notamment par les parents des joueurs. Toutefois, certains spécialistes jugent qu’il faudrait carrément éliminer les « têtes » dans les ligues récréatives pour les joueurs de 20 ans et moins, ou sinon encadrer étroitement ceux qui jouent dans des ligues compétitives. Sait-on jamais… dans la mesure où Soccer Québec affirme modifier, chaque année, ses recommandations à la lumière des plus récentes études…
Source : Le Devoir

Alimentation

Les repas en famille encouragent les saines habitudes alimentaires

À l’occasion du National Nutrition Month, qui bat son plein aux États-Unis, le Journal of Nutrition Education and Behavior publie une importante étude confirmant les nombreux bénéfices qu’apportent les repas en famille. Cette revue systématique de la littérature, complétée par des méta-analyses, permet de constater que les milliers d’études portant sur le sujet établissent un lien indéniable entre la fréquence des prises de repas en famille et la consommation accrue de fruits et de légumes. De plus, toutes ces études tendent à confirmer que les repas pris à la maison contribuent à renforcer les liens familiaux, à favoriser la communication et la résolution de problèmes. Le guide alimentaire brésilien fait d’ailleurs du contexte des repas l’un des éléments clés d’une saine alimentation. Il recommande aux familles de veiller à ce que la préparation et la prise des repas deviennent des moments privilégiés de partage et de plaisir.
Source : EurekAlert

Mobilité durable

Pays-Bas : bientôt la plus longue passerelle cyclable et piétonne d’Europe

D’ici la fin de 2020, on devrait inaugurer, dans la province de Groningue, une passerelle cyclable et piétonne de près de 800 mètres pour relier la ville de Winschoten au nouveau village de Blauwestad, construit sur des terres reprises à la mer. La passerelle se compose en réalité de quatre travées qui enjambent tour à tour un canal, une autoroute, une réserve naturelle et un lac. Elle pourrait même, dans le futur, être allongée pour atteindre un kilomètre de longueur. Appelée Blauwe Loper, ou tapis bleu, cette passerelle sera construite en bois importé d’Afrique et, en raison des techniques d’assemblage, elle devrait résister au pourrissement occasionné par l’humidité. Pour un coût de moins de 10 millions de nos dollars, sa durée de vie utile est estimée à 80 ans, ce qui est nettement plus que notre ancien pont Champlain…
Source : The Architecte’s Newspaper

Construire plus d’autoroute ne fait qu’aggraver la congestion automobile

Le constat est sans appel. Dans un tout nouveau rapport, l’organisme Transportation for America (T4A) fait la démonstration que les autorités publiques, au cours du dernier quart de siècle, ont fait fausse route en construisant toujours plus d’autoroutes dans l’espoir de réduire le trafic. Et à un coût exorbitant ! Entre 1993 et 2017, les investissements en infrastructures routières se sont élevés, seulement pour les États, à plus de 500 milliards de dollars dans les zones urbaines. Ce qui a permis d’ajouter 42 % de voies de circulation, alors que la population, elle, s’est accrue de seulement 32 %. Or, toujours grâce à ces investissements, la congestion routière a augmenté en moyenne de 144 % dans les 100 plus grandes agglomérations du pays ! Il s’agit donc d’un échec retentissant. Auquel très peu de villes ont pu échapper, comme ce fut le cas de Seattle et Portland (Oregon) grâce à des mesures orientées vers le transport actif. Bref, le gouvernement du Québec, ainsi que les maires des villes de Québec et de Lévis seraient sans doute bien avisés de consulter ce rapport afin de ne pas répéter les erreurs catastrophiques de nos voisins en regardant l’avenir dans un rétroviseur.
Source : SmartCitiesDive



Télécharger le PDF