En rafale

Survol de l’actualité: 1er août 2017

Le 31 juillet 2017

Au menu de ce survol allégé, le dernier avant les vacances, on vous présente une passerelle signature inaugurée à Lévis, une application pour planifier toutes ses randonnées au Québec et d’autres surprises…

Agriculture urbaine

Toits verts : Montréal demeure un peu à la traîne

Les experts et les acteurs du milieu considèrent que les toits végétalisés sont encore trop peu nombreux sur la métropole québécoise. À l’heure actuelle, ce sont surtout les bâtiments institutionnels qui aménagent des espaces de verdure, comme le Palais des congrès de Montréal, ou la Maison du développement durable. Pour favoriser l’implantation de toits verts sur les plus petits bâtiments, ceux qui sont placés sous juridiction municipale, les experts souhaiteraient que la Ville adopte une politique en la matière sur la base des recommandations de la Commission permanente sur le développement durable de Montréal. Pour l’heure, on doit quand même souligner l’inauguration récente d’une toute nouvelle ferme maraîchère sur le toit d’un marché d’alimentation.

Source : Le Devoir

Activité physique

Planifier toutes ses randonnées au Québec, grâce à une seule application

Qu’il s’agisse d’une randonnée pédestre, d’une marche hivernale ou d’une expédition en raquette, il n’a jamais été aussi facile de déterminer son parcours et de réserver gîtes et couverts. Grâce à la géomatique, le site internet Hikster, ainsi que ses déclinaisons mobiles, répertorie les 17 000 kilomètres de sentiers de randonnée et de raquette au Québec. Et ce n’est qu’un début puisque les gestionnaires pourront bientôt intégrer des données cartographiques supplémentaires sur la faune et la flore, par exemple, ou la couverture cellulaire. De quoi améliorer l’expérience de visite des 3 millions de randonneurs québécois!

Source : Le Devoir

Agroalimentaire

Consultations sur la future politique alimentaire du Canada : la date limite est repoussée

Le 29 mai dernier, le gouvernement fédéral lançait un sondage en ligne auquel, à ce jour, plus de 22 000 Canadiens ont répondu. Devant cette forte réponse, la date limite, initialement prévue pour le 27 juillet, a été repoussée au 31 août 2017. Soulignons en outre que des séances de consultation régionales se tiendront à l’échelle du Canada en août et en septembre. Rappelons enfin que la démarche Une politique alimentaire pour le Canada poursuit 4 objectifs principaux : améliorer l’accès à des aliments abordables ; améliorer la salubrité des aliments et la santé ; préserver la qualité des sols, de l’eau et de l’air ; produire une plus grande quantité d’aliments de qualité supérieure. Ne ratez donc pas l’occasion d’exprimer votre opinion à propos de ces enjeux.

Source : Gouvernement du Canada

Royaume-Uni : les premiers effets de la taxe annoncée sur les boissons sucrées

Les opposants à la taxe sur les boissons sucrées avancent toujours les mêmes arguments. Selon eux, une telle taxe n’a pas d’effets réels sur la consommation ou pire, ses impacts se font sentir plus durement chez les moins nantis. Non seulement les études montrent le contraire, mais l’imposition d’une taxe sur le sucre peut inciter les joueurs de l’industrie à reformuler leurs produits pour y échapper. Un exemple : le fabricant de boissons sucrées Vimto a décidé de suivre cette voie. Dès l’an prochain, tous ses breuvages vont compter moins de 5 g de sucre par 100 ml, seuil à partir duquel une taxe de 18 pennies (30 cents) par litre sera applicable. Autre preuve de l’efficacité de la taxe sur le sucre…

Source : The Telegraph

Aménagement

Inauguration de l’élégante passerelle multifonctionnelle Harlaka à Lévis

Un lien piétonnier et cyclable, qui enjambe l’autoroute Jean-Lesage, permet désormais de relier le Parcours des Anses de Lévis à la Cycloroute de Bellechasse. Cette passerelle, déjà une des signatures de la région, concrétise la vision d’ensemble développée par la Ville de Lévis dans le but d’assurer l’interconnexion des réseaux cyclables et multifonctionnels entre les divers quartiers et de répondre aux vœux de sa population. Composée de 3 arches, pour une portée de 90 mètres, la passerelle, large de 5,5 mètres, va permettre aux adeptes du transport actif des déplacements sécuritaires, été comme hiver, à pied, à vélo, en patin à roues alignées ou en planche à roulettes.

Source : Ville de Lévis

Transport actif

Mexico élimine les exigences minimales d’unités de stationnement

À quelques exceptions près, les villes nord-américaines exigent toutes des promoteurs immobiliers qu’ils aménagent un nombre minimal d’unités de stationnement en fonction du nombre d’appartements ou d’espaces de bureaux construits. Mexico fait maintenant le contraire. La ville impose désormais un maximum d’unités de stationnement à ne pas dépasser. Et puisque la mesure s’applique sur l’ensemble du territoire de la ville, les unités de stationnements désormais surnuméraires seront reconverties pour d’autres usages. Mexico souhaite ainsi accroître le nombre d’appartements à prix abordable, diminuer la congestion automobile et améliorer la qualité de l’air. Cette mesure, qui place la capitale mexicaine à l’avant-garde des villes nord-américaine, est le fruit d’une démarche entamée il y a une dizaine d’années et qui se résume par la formule suivante : « Moins de stationnements, plus de ville » (Menos cajones, más ciudad).

Source : StreetsBlog