En rafale

Survol de l’actualité : 27 juin 2019

Le 27 juin 2019

Télécharger le PDF

Au menu cette semaine, les ados vapotent toujours davantage, le Guide alimentaire canadien traduit en 26 langues et les 20 meilleures villes cyclables au monde, dont…

Activité physique

Lévis inaugure le premier parc récréatif de jeu libre au Québec

 Dans cette aire de jeux, parsemée de matériaux récupérés comme des palettes de bois, les enfants pourront utiliser des outils pour construire leurs propres modules au gré de leur fantaisie. Ici, au Lab-Aventure, on peut grimper, sauter, manipuler clous et marteaux sans interventions des parents. C’est un espace de liberté propice, à la prise de risques, qui permet aux enfants d’apprendre à connaître leurs limites et à les repousser. Afin de laisser la créativité des enfants s’exprimer librement, aucune consigne ne leur est donnée autre que de s’amuser comme bon leur semble. Bien sûr, un moniteur demeure présent pour veiller sur leur sécurité. Son rôle est, le cas échéant, de questionner le sens d’une action plutôt que de réprimander son auteur. Cette initiative sera en outre analysée par le Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et du Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Une histoire à suivre…
Source : Journal de Québec

Six parcs nationaux accessibles en navette cet été pour les Montréalais

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et Navette Nature doublent, cette année, le nombre de parcs nationaux desservis par ce service de transport collectif, soit ceux du Mont-Tremblant, du Mont-Orford, de la Yamaska, du Mont-Saint-Bruno, d’Oka et des Îles-de-Boucherville — la navette de cette dernière destination étant gratuite grâce à la participation de la Banque TD. Les départs se font à partir du Square Dorchester, en face du Centre infotouriste de Montréal. Et puisque les fréquences et les tarifs varient selon la période et l’établissement, il est conseillé, au préalable, de consulter les horaires sur les pages Web de la Sépaq, pour les parcs, et sur celles de Navette Nature, pour le transport. Il n’a jamais été plus facile de répondre à l’appel de la nature !
Source : CISION

Politique et économie

Réunion de travail

Montréal Dialogue : pour une ville à l’écoute de ses citoyens

Les citoyens, acteurs publics, privés et communautaires sont invités à faire entendre leurs voix pour imaginer de nouvelles pratiques de participation citoyenne qui soient innovantes, inclusives et simplifiées. Grâce à Dialogue Montréal, la Ville souhaite revoir et bonifier sa politique de consultation et de participation publiques. Vous avez à cœur d’influencer les décisions et de participer à l’amélioration de la qualité des milieux de vie montréalais ? Alors, demeurez à l’affût, car dès la fin de l’été, ce grand dialogue donnera lieu à des rencontres en personne, des activités numériques, des visites dans les parcs, des animations dans les ruelles animées ou les lieux de rassemblement. Pour en savoir plus, consultez la foire aux questions.
Source : Ville de Montréal

Agroalimentaire

Modifications du système d’étiquetage des aliments au Canada : les consultations sont lancées

Suite à la publication des modifications proposées aux exigences d’étiquetage du Règlement sur les aliments et drogues (RAD) et du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC), l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a lancé une consultation publique de 75 jours. Consommateurs, producteurs, transformateurs, associations de santé et autres parties prenantes ont jusqu’au 4 septembre pour soumettre leurs commentaires. Le but de cet exercice est de moderniser l’étiquetage des aliments pour en assurer l’uniformisation et permettre aux consommateurs de prendre des décisions plus éclairées sur les aliments qu’ils achètent. Du même souffle, l’ACIA souhaite, par ces changements, offrir à l’industrie alimentaire canadienne une plus grande souplesse quant aux exigences en matière d’étiquetage. Les citoyens consommateurs sont donc invités à faire entendre, en grand nombre, leurs voix !
Source : Agence canadienne d’inspection des aliments

L’efficacité de la taxe sur les boissons sucrées à nouveau confirmée

Une toute nouvelle étude conclut que l’imposition d’une taxe de 10 % sur les boissons sucrées conduit, globalement, à une diminution de 10 % de leur consommation. Cette méta-analyse a porté sur des études qui ont documenté des cas réels, dans 4 villes américaines (Cleveland, Ohio; Portland, Maine; Berkeley, Californie; et Philadelphie, Pennsylvanie), une juridiction régionale, la Catalogne et trois pays : la France, le Chili et le Mexique. Chaque étude obtient des résultats qui varient beaucoup entre eux, car de nombreux facteurs les conditionnent : présence ou non de politiques de lutte contre l’obésité, sensibilisation de la population, réactions de l’industrie, préférences des consommateurs, accessibilité d’options santé, statuts socioéconomiques, etc. Mais toutes ensemble, ces études démontrent qu’une taxe sur les boissons sucrées en fait diminuer la consommation, et qu’elle représente l’un des leviers disponibles pour lutter contre l’épidémie d’obésité.
Source : Science Daily

Santé et société

Vapotage : les jeunes sont ciblés et de plus en plus accrocs

La Société canadienne du cancer (SCC) lance un cri d’alarme et presse le gouvernement d’agir face à la hausse spectaculaire de 74 % du taux de vapotage chez les jeunes au Canada. En effet, une nouvelle étude révèle que, de 2017 à 2018, le taux de vapotage chez les 16 à 19 ans est passé de 8,4 % à 14,6 %. En outre, durant la même période, la consommation de la cigarette chez les 16 à 19 ans a augmenté de 45 %, passant de 10,7 % à 15,5 %. D’autre part, il semble bien que les fabricants de cigarettes électroniques aient les adolescents dans leur mire. Dans un récent rapport, l’Institut national de santé publique du Québec a établi que près de la moitié (48,8 %) des établissements d’enseignement collégial est située dans un rayon de 1 000 mètres d’au moins un commerce spécialisé en produits de vapotage (ce qui ne comprend pas les autres commerces non spécialisés comme les dépanneurs et les stations-service). Enfin, un article très fouillé de la revue The Atlantic fait la démonstration que l’un des géants de la cigarette électronique reprend les mêmes tactiques que, jadis, l’industrie du tabac pour passer sous silence la nocivité de ses produits.
Source : Le Devoir

23es Journées annuelles de santé publique : Au-delà des murs

Cette année, les Journées annuelles de santé publique (JASP2019) se dérouleront sur trois jours, du 27 au 29 novembre. Pour cette édition, le thème retenu, Au-delà des murs, se veut une invitation à surmonter les obstacles, réels ou symboliques, afin de mieux passer à l’action. À ce chapitre, parmi la vingtaine de thématiques au programme, plusieurs d’entre elles mettent de l’avant l’inclusion, le décloisonnement des interventions et la prise en compte de la multiplicité des enjeux, qu’il s’agisse, par exemple, de la santé des immigrants, des mesures économiques au profit de la santé, de la diversité sexuelle et de genre dans les interventions, de la santé mentale des jeunes, du dialogue entre l’architecture et la santé, etc. On peut dès maintenant avoir un aperçu de cette programmation en attendant le dévoilement, d’ici le mois prochain, d’une version beaucoup plus détaillée.
Source : Journées annuelles de santé publique

Alimentation

Santé Canada traduit le Guide alimentaire en 26 langues !

Afin d’aider les personnes dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’anglais à faire des choix alimentaires sains pour eux-mêmes et leur famille, Santé Canada publie le Guide alimentaire dans 19 langues étrangères (allemand, arabe, chinois simplifié [mandarin], chinois traditionnel, coréen, espagnol, farsi, hindi, italien, ourdou, pendjabi, polonais, portugais, russe, tagalog, tamoule, vietnamien) et 7 langues autochtones (cri des Plaines, déné, inuinnaqtun, inuktitut [Baffin], inuktitut [Nunatsiavut], inuktitut [Nunavik], michif, ojibwé, oji-cri). Santé Canada souligne d’ailleurs que les traditions et des préférences culturelles diverses sont souvent synonymes d’une alimentation saine et diversifiée. Et donc, grâce à ce Guide alimentaire multilingue, d’autant plus de Canadiens seront en mesure d’élargir leurs connaissances et d’adapter leurs talents pour la préparation de repas sains à l’aide de recettes et de méthodes de cuisson de toutes sortes de cultures, y compris la leur.
Source : Gouvernement du Canada

Mobilité durable

Voici le palmarès des 20 meilleures villes cyclables au monde, et Montréal est…

Roulement de tambour… Montréal figure effectivement dans cette prestigieuse et courte liste. Elle se classe au 18erang, tout juste devant Vancouver. Ce sont d’ailleurs les deux seules villes d’Amérique du Nord à mériter cet honneur! Le classement est établi par Copenhagenize Design Company, spécialisée dans la conception d’aménagements cyclables, qui tient à souligner les efforts méritoires des villes souhaitant s’affranchir de la dépendance à l’automobile. Des villes ayant compris mieux que d’autres tous les avantages qu’elles peuvent en tirer en matière de lutte à la pollution atmosphérique et aux changements climatiques, de dynamisme économique et de santé de la population. Copenhagenize Design Company cite par ailleurs une étude selon laquelle chaque dollar investi en piste cyclable séparée permet d’économiser 24 $ en soin de santé, en pollution et en congestion routière. Quant aux trois meilleures villes cyclables au monde, sans surprise nous retrouvons Copenhague, suivie d’Amsterdam et d’Utrecht.
Source : FastCompany



Télécharger le PDF